Nous avons rencontré le groupe « CAP Pâtisserie en candidat libre 2018 »

Coucou les amis !

Vous souhaitez passer le CAP Pâtisserie en candidat libre cette année ou l’année prochaine et vous ne savez pas par ou commencer? Voici mon petit cadeau pour vous !

Connaissez-vous le groupe « CAP Pâtisserie en candidat libre 2018 » ?

C’est un groupe actuellement actif sur Facebook, qui compte un bon nombre d’abonnés et qui a pour vocation de regrouper les personnes se présentant au Cap Pâtisserie en candidat libre, et ainsi, de créer une dynamique d’entraide autour du sujet.


Les quatre administratrices sont sur tous les fronts : gestion des publications, réponse rapide, publication de contenus de préparation au CAP (fiches techniques et préparation à toutes les épreuves).
Elles ne lâchent rien !
Seulement, les connait-on vraiment ? Quelqu’un s’interesse-t-il à la dynamique du noyau de ce groupe ?
Et bien moi je l’ai fait, et je vous offre cette interview de « cap pâtisserie en candidat libre 2018 » 🙂

 

Interview de Laëtitia Alvarez, Administratrice du groupe

 

Fiona : « Bonjour  Laëtitia 🙂  »

Laëtitia : « Bonjour !  »

F : « Comme convenu dans notre précédente discussion, j’aimerais te poser quelques questions au sujet du groupe  » Cap pâtisserie en candidat libre 2018″ afin de joindre cette interview à notre article qui vous est consacré 🙂 Avez-vous 5 minutes à m’accorder ?  »

L : « Oui bien sûr.  »

F : « Super ! Alors c’est parti !  »

F : « Comment vous est venue l’idée de lancer ce mouvement sur Facebook?  »

L : « Ce mouvement existait déjà en fait. Chaque année se fait le relais des anciens avec les nouveaux.
Au départ l’admin de cette page l’a proposé à Lorène Dube qui a passé son cap dans mon CFA et avec qui j’ai lié amitié.
Quand l’ancienne admin du groupe lui a proposé d’en prendre les rennes, elle m’a proposé de le faire avec elle, et j’ai accepté !
Contrairement à Lorène, je n’ai pas passé mon CAP en candidat libre, mais en tant qu’apprenti adulte au CFA d’Aix en Provence, je n’ai donc pas eu à la base les difficultés qu’ils rencontrent et je partage donc mon expérience.  »

F : « Super ! Donc vous vous connaissez toutes les quatre dans la vie ?  »

L : « Oui et non lol, nous ne nous sommes encore jamais rencontrées mais avons une grande complicité.
Nos emplois du temps respectif ne nous on pas permis encore de nous rencontrer mais il y a une très forte amitié et complicité entre nous.
On se parle tous les jours et nous nous appelons régulièrement, on échange nos recettes et parfois on se donne des clients.  »

F : « Ce qui explique cette solide base d’Admins 😉 C’est toujours plus sympa de travailler dans une atmosphère amicale et dans un même but 🙂

 

Du coup, si je comprends bien, vous êtes déjà titulaire du CAP toutes les quatre, et souhaitez faire partager vos expériences différentes dans le but d’accompagner ceux qui le passe cette année 🙂  »

L : « Et oui ! Pro depuis l’an passé et titulaire du CAP.  »

F :  » Félicitations 🙂  »

L : « J’ai voulu le passer parce que j’ai travaillé plusieurs années en tant que vendeuse en boulangerie.
Tous les matins j’arrivais à 5 h pour voir les pâtissiers travailler avant de prendre mon service à 8 h, j’en ai eu marre et j’ai décidé de passer le CAP.
J’ai choisi de le faire dans un vrai cadre.
Ma famille au début n’a pas bien compris ma démarche parce que j’ai un bac + 2 et en fait à part 4 ans dans la banque, j’ai préféré bosser en boulangerie lol  »

F : « Un changement radical donc 🙂  »

L : « Au niveau étude oui mais mon expérience en boulangerie m’a servie dans le sens ou je n’ai pas été déboussolée.  »

F : « C’est une belle démarche que vous offrez là aux candidats libres , mais gérer ce groupe vous demande beaucoup d’investissement .Je vois que vous êtes souvent sollicitées pour des vérifications de recettes ou demandes d’aides diverses, comment vous en sortez-vous ?  »

L : « Oui beaucoup de sollicitations !
De temps en temps il y a des coups de gueule, on leur demande de chercher dans les dossiers que l’on met à dispo et dans lesquels ils ne vont jamais alors que les réponses y sont..  »

F : « Oui, c’est évident qu’il faut que cela aile dans les deux sens, pour moi, par exemple qui ne savait pas par ou commencer, quand je suis tombé sur votre base de donné, j’ai découvert le Saint Graal 🙂  »

L : « On répond aussi au cas par cas en MP, il y a des choses qu’on ne comprend pas toujours sur leurs démarches mais bon,  c’est comme ça.
Il y a beaucoup de candidats libres qui passent le cap juste pour se prouver qu’ils sont capables, mais sans but pro pour la suite.  »

F : « Alors justement, je vais rebondir sur une question que je souhaitais vous poser 🙂
Sur mon blog, je crée des recettes sans gluten, faciles, rapides et économiques, afin de faciliter le quotidien des intolérants .  »

L : « Oui, j’ai vu hier. »

F : « Petit à petit j’ai vraiment pris goût à tout ça, ma démarche est donc de passer le CAP pâtisserie pour pouvoir proposer aux intolérants des pâtisseries sans gluten.
Passer le CAP en étant intolérante au gluten, encouragez-vous cette démarche du  » rien n’est impossible » ?  »

L : « En fait, je dirais qu’il devrait y avoir des annexes au CAP.
Le gluten fait partie à part entière de la pâtisseries et de la boulangerie.
On parle gluten au CAP mais pour ses propriétés et non l’inverse.
Les intolérances ne font pas partie des sujets à traiter.
Il faudrait que ces deux CAP soient un peu dépoussiérés.
Mais au jour d’aujourd’hui, et vu le faible nombre d’intolérants et celles et ceux qui se mettent au sans gluten par effet de mode, il y a peu de chances que ça arrive hélas.  »

F : « Vu sous cet angle 🙂 C’est certain que cela serait plus simple de ne pas être pénalisé pour cela, car on ne l’a pas choisi ! « 

L :  » Les profs n’aiment pas en parler, forcément on touche à leur gagne pain, et ça ferait du boulot en plus !  »

F :  » C’est vrai, malheureusement !  »

L :  » C’est un sujet qui reste encore tabou chez les pros !
L’idéal puisque cela touche la boulangerie aussi serait de créer un 2ème CAP.  »

F : « Du fait, pensez-vous que ce projet sois réalisable, ou bien que l’on puisse être pénalisé le jour de l’examen si l’on admet être intolérant au gluten ?  »

L : « Non,vous ne serez pas pénalisés mais on vous demandera de pâtisser avec.  »

F : « C’est bon à savoir 🙂
On retourne un peu dans le positif et dans notre sujet de base 🙂
Le groupe compte plus de 1800 membres, est-ce que vous vous attendiez à ça ?  »

L : « Non, mais ça va changer !!!
On y bosse depuis une semaine. il y a dans ces 1800 membres beaucoup de personnes qui ne sont là que pour faire les charognards et prendre les conseils et fiches techniques des vrais candidats.
De plus, il y a beaucoup de personnes vivant loin de France et qui ne passeront pas le CAP, là encore pour profiter..
Nous sommes en train de faire le nettoyage, maintenant tous les membres souhaitant rejoindre le groupe ont l’obligation de nous dire de quelle Académie ils dépendent et l’année de passage du CAP, sinon ils seront refusés.  »

F : « Ahah, j’aime votre franc parlé, vous préférez cibler ceux qui en ont vraiment besoin et les membres qui participent à la vie du groupe, c’est une bonne chose 🙂
Et enfin, dernière question :
Que diriez-vous à quelqu’un qui passe le CAP cette année ou l’année prochaine et qui souhaiterait rejoindre le groupe ?  »


L :  » Que l’on a rien sans rien, il faut être régulier dans le travail.
Je dirais aussi que tout cela à un coût, hélas il faut acheter les matières premières, donc bien réfléchir avant de se lancer, mais au final cela vaut le coup !  »

Juste une dernière chose : tout au long de l’année, ma promo et moi nous étions fixé l’objectif d’avoir le CAP avec plus de 14 de moyenne, au dessous pour nous ce n’était pas possible !
Nous l’avons tous eu avec 16 de moyenne générale !
Je dirais aux candidats libres de faire la même chose : se fixer une barre pour revendiquer sa place dans le métier !
Avoir 10,11 ou 12, ce n’est pas bon, il faut légitimer sa place et nous l’avons fait !  »

F : « Quelle belle démonstration de motivation, toujours croire en sois et viser toujours plus haut mène à la victoire !  »

L : « Il le faut pour se faire sa place !!!  »

F : « Merci Laetitia pour votre précieux temps, et encore une fois, pour cette démonstration de votre dévouement intarissable, et encore félicitations pour votre cap 🙂  »

L : « Merci et bonne continuation à vous !  »

F : « Merci pour ces encouragements et à bientôt pour notre article 🙂  »

L : « A bientôt !  »

Si vous faites partie de ceux qui ont suivi mon histoire, et notamment mon projet « Objectif CAP, rien n’est impossible », vous saurez que j’ai l’intention de passer mon CAP Pâtissier prochainement.
Ainsi, comme tous ceux qui se lance dans cette grande aventure qu’est le CAP en candidat libre, je ne savais pas vraiment ou donner de la tête, ni même par ou commencer.
Je suis alors tombé sur ce groupe et j’ai été ébahie par la dynamique d’entraide et la rapidité d’action de ses membres !
J’ai donc pu, comme tous leurs abonnés, profiter de leur solide base d’informations et de cours et annales du CAP 🙂
C’est vraiment un gros coup de pouce pour se lancer !

Si vous aussi pensez passer le CAP, je vous invite vivement à rejoindre ce groupe ici → groupe CAP Pâtisserie en candidat libre 2018 sur Facebook 

Bisous !

Fiona

Please follow and like us:

Laisser un commentaire